top of page

L’exemplarité au service du Leadership


« Ne te demande plus ce que le monde peut faire pour toi, mais demande-toi plutôt ce que tu peux faire pour le monde ». John Fitzgerald Kennedy


Une bonne manière de ramener chacun à son statut de responsable.


La plupart de nos clients en coaching individuel et en Séminaire collectif nous demandent de travailler notamment leurs relations aux autres.


A travers les témoignages, il apparait souvent que, comme l’énonçait Sartre, « L’enfer c’est les autres ».


Face aux défis multiples et complexes, les personnes se sentent parfois démunies pour gérer certaines relations, elles ne savent plus comment s’y prendre alors que leur intention véritable est de rester dans un lien constructif.


Chacun pense que le problème c’est l’autre. L’autre est celui qui nous empêche de bien travailler, de nous épanouir, de réaliser des projets ambitieux…


La volonté peut être vive de vouloir changer l’autre et beaucoup d’efforts sont mobilisés pour cela.


En réalité, il est beaucoup plus facile de travailler sur soi que sur l’autre, le sentier vertueux est le chemin de la Connaissance de Soi et non la volonté de faire changer l’autre.


Comme nous l’enseigne Will Schutz, la première étape fondamentale pour que les équipes travaillent efficacement ensemble, c’est la Connaissance de Soi.


La question centrale est donc : Comment commencer à travailler sur Soi?


1. L’écoute de soi :


Cela commence par l’écoute de Soi, la plupart du temps les personnes censurent leur expérience notamment parce que cela est trop douloureux de voir, d’entendre et de ressentir ce qui se passe ou ce qui s’est passé dans une situation donnée.


Pour savoir réellement ce qui est bon pour soi, ce qui est juste, ce qui nous plait ou nous déplait, il est fondamental de s’écouter dans une approche tête corps cœur.


Après ce stade de l’écoute, nous sommes plus à même de savoir ce qui nous stimule, ce qui nous met en joie, ce qui nous donne de l’énergie.


Si nous nous concentrons sur ce qui nous apporte cette énergie, nous pourrons nous sentir pleinement vivants.


Avant de s’ouvrir à l’autre, il est nécessaire de s’ouvrir à soi-même de manière à établir avec l’autre une relation sincère dans laquelle on pourra exprimer ses pensées et ses ressentis au-delà de la problématique qui nous lie. L’espace de discussion sera beaucoup plus riche dans la mesure où nous aurons exprimé notre perception et nos ressentis avec authenticité.


2. La Vérité :


Il est ici question de mettre en pratique le concept de Vérité si cher à Will Schutz et d’apporter de la lucidité et du discernement en soi pour décoder ce qui se joue dans la relation avec l’autre. En agissant ainsi, j’apporte aussi de la clarté pour l’autre.


La Vérité est le grand simplificateur. Les relations sont grandement simplifiées lorsqu’elles se déroulent dans un climat de Vérité.


3. Le Choix :


Présumer, qu’en toute circonstance, j’ai le choix signifie que je dispose toujours de mon libre-arbitre et assumer que j’ai plus de choix que je ne le présume d’accoutumée.


Je choisis ma vie, mes pensées, mes émotions, sensations et souvenirs … ou bien je choisis de ne pas savoir que j’ai le choix.


Pourquoi Will Schutz nous invite à considérer que nous avons le choix en toute circonstance?

Cela nous permet de gagner en autonomie et en responsabilité dans notre vie, c’est une invitation à se déployer et à développer son potentiel humain et d’accroitre la confiance en soi, thématique omniprésente lors de notre Séminaire.


Le chemin c’est de me ressentir capable de faire face aux événements et aux défis de la Vie.


4. La Responsabilité


D’ailleurs, dans une relation entre deux ou plusieurs personnes, chaque individu impliqué est co-responsable, que les choses aillent bien ou que les choses aillent mal et personne n’est à accuser, personne n’est à blâmer.


Voyons de plus près ce qui se joue réellement dans une relation.


Il est souvent question d’espace, de place, et de permissions.


🔖 Quel est l’espace que je laisse à l’autre pour qu’il se permette avec moi, ce qu’il ne se permettrait pas avec quelqu’un d’autre ?


🔖Quelle place je prends, lorsque j’occupe l’espace ? À savoir est-ce que je choisis et tiens ma place ou bien est-ce que je dérive de cette même place ?


🔖Enfin quelles permissions ai-je besoin de me donner pour m’affranchir du regard-jugement de l’autre ?


Nous voyons ici que nous sommes libres et responsables de ce qui va orienter la relation à l’autre.


Toutes les réponses à ces questions auront un impact déterminant dans l’évolution de la relation.


5. Les mécanismes de défense


Revisiter nos mécanismes de défense préférés (sujet traité dans notre précédente NL) nous permet de fluidifier et de stimuler nos relations.


En effet, lorsque je suis sur la défensive, je m’énerve rapidement et je peux percevoir les autres comme hostiles. Je peux également déformer ma manière de voir le monde, enfin je peux interpréter ce que les autres disent. Tels sont les mécanismes de défense qui nous protègent de nos peurs et compliquent nos relations.


Voici pour mémoire les mécanismes de défense qui nous animent :


✨ Déni

✨ Demandeur

✨ Sauveur

✨ Critique

✨ Victime

✨ Masochiste


Tels des "warnings", il est utile de connaître les signaux qui nous préviennent du déclenchement d’un mécanisme de défense.


🔖 Et vous, quels sont vos signes défensifs parmi ceux énoncés :


📌 La chute soudain du QI

📌 Se sentir offensé

📌 Vouloir avoir raison

📌 Explications longues, rationalisation

📌 Repli dans un silence de mort

📌 Sarcasme

📌 Confusion

📌 Addictions

📌 Fatigue soudaine

📌 Rire nerveux

📌 Prendre tout personnellement

📌Pensées obsédantes


À travers ces 5 étapes, il est manifeste que nous aurons développé une meilleure connaissance de soi et que nous serons plus enclins à donner aux autres une meilleure version de nous-même.


Autrement dit, un individu plus stimulé, plus vrai, à la fois solide et flexible, à l’écoute, capable de faire des choix éclairés, tout en prenant sa part de responsabilité, deviendra exemplaire pour son entourage.


De même, il sera en meilleure capacité à entretenir des relations positives et constructives sans avoir mis en place des mécanismes de défense.


L’ensemble de ces ingrédients contribuent à créer et à entretenir un climat de confiance en soi et autour de soi.


Par ailleurs, une récente étude nord-américaine révèle que 48% de la réputation d’une firme peut être attribuée à la réputation de son dirigeant.


Nous l’aurons compris, l’exemplarité est un réel enjeu pour les leaders et managers qui sont exposés en permanence.


Pour en savoir plus :


Venez nous rejoindre au prochain séminaire Leadership & confiance afin de : Vivre, explorer, découvrir une approche simple, originale et complète qui sollicite toutes vos dimensions, intellectuelles, émotionnelles, corporelles et relationnelles.


Vous vous appropriez des clés simples et transposables dans vos vies.


La démarche de l'Elément Humain® a été conçue par Will Schutz. Reconnue dans le monde entier et au sein des plus grandes organisations, elle permet non seulement de prendre le temps de se relier à soi-même et aux autres de manière différente, plus simple et plus authentique, de renforcer la confiance en soi et l'estime de soi.


Cette formation peut être financée par votre OPCO, alors pensez-y !

Ainsi vous aurez la capacité de :

📌 Questionner et clarifier vos choix et orientations de vies,

📌 Choisir davantage votre VIE,

📌 Trouver et prendre votre place, de manière juste et respectueuse,

📌 Améliorer vos relations professionnelles et personnelles

📌 Ne plus perdre autant d’énergie dans des modes de communication frustrants et non satisfaisants

📌 Changer les comportements et automatismes qui ne vous satisfont plus.


8 views0 comments

Comments


bottom of page