top of page

Sauveur, Victime, Persécuteur : chacun son rôle, chacun son chemin !


Dans ma précédente newsletter, j’évoquais les 6 mécanismes de défense définis par Will Schutz dans son approche de l’Élément Humain, qui sont :


✅ Le sauveur - l'identification : Je ne m'aime pas devient vous ne vous aimez pas !

✅ La victime - la projection : Je ne m'aime pas devient vous ne m'aimez pas !

✅ Le persécuteur /Critique - le déplacement : Je ne m'aime pas devient je ne vous aime pas!

✅ Le masochiste - l'exagération : Je ne m'aime pas devient je me déteste!

✅ Le demandeur - la compensation : Je ne m'aime pas devient aimez-moi encore !

✅ Le déni : Je ne m'aime pas devient il n'y a aucun problème !


On observe qu’en entreprise, 3 de ces rôles sont manifestement prépondérants : les rôles SVP, Sauveur, Victime, Persécuteur.


Stephen Karpman, médecin américain, élève d’Éric Berne, nous donne les clés au travers de son « triangle dramatique, pour décoder et surtout déjouer ces jeux psychologiques qui peuvent nous être utiles dans nos interactions en entreprise et dans notre vie personnelle.



📌 Le Sauveur : il s’interpose, il impose son aide et vole au secours d’une personne qui n'en a pas fait la demande.


👉 Bénéfices :

  • Il se donne une importance et prend une place qui n’est pas la sienne

  • Il se ressent compétent et prend en main la situation qui selon lui, ne peut pas être gérée par la victime

  • Il se ressent apprécié, voire aimé de la victime à qui il a apporté son aide, alors que celle-ci n’a formulé aucune demande


📌 La victime : elle se plaint, se sent offensée, blessée et démunie.


👉 Bénéfices :

  • Ce rôle lui permet d’être l’objet de pitié

  • D’être soutenu et pris en charge par les autres

  • De ne pas avoir à affronter ses sentiments d’inaptitude


📌 Le persécuteur : il blâme, critique, harcèle, il adresse des reproches avec virulence.


👉 Bénéfices :

  • En affirmant de manière agressive sa supériorité, il se prémunit des critiques éventuelles qui pourraient lui être adressées.

  • Il se ressent important et à la hauteur

A la lecture de ce triangle, il s’avère que le persécuteur et le sauveur exercent leur influence envers la victime qu’ils considèrent comme « inférieure » à eux. Mais comment pourraient-ils exercer leur supériorité sans la victime ?


Comment en avoir une représentation concrète à travers un exemple :


Fred (sauveur) organise le pot de départ de son co-équipier Mathieu sans l’en informer.

Le jour J, Mathieu lui dit qu’il n’est vraiment pas content qu’on lui organise un évènement pour son départ (persécuteur), et reproche vivement à Fred qu’il ait pris cette initiative, alors qu’il ne lui a rien demandé.


Fred (victime) est peiné et confie à Mathieu qu’il ne comprend pas sa réaction, que c’est toujours comme ça, quand il est trop gentil, lorsqu’il organise une surprise pour quelqu’un, lui qui aime tant les surprises et qui aimerait bien qu’on lui en fasse de temps à autre.


Puis soudain, il se braque et commence à faire des critiques (persécuteur) à Mathieu (victime) en lui disant qu’après tout, sa réaction ne l’étonne pas car lui, il n’organise jamais rien pour personne, et qu’il est très égoïste...


Dans cet exemple, les 2 protagonistes endossent tour à tour, les 3 rôles actifs du triangle dramatique de Karpman. Ils sont tantôt victimes, tantôt persécuteurs, tantôt sauveurs.


Les jeux se répètent à l’infini et opposent souvent les mêmes personnes. Or, l’issue de ce jeu est toujours négative et toxique pour l’ensemble des acteurs, quel que soit leur rôle.


Voici quelques pistes de réflexion pour ne pas retomber dans le triangle dramatique :


1- Accroître sa conscience

  • Gagner en lucidité, nous permet d’avoir une vision plus claire et plus fine de ce qui se joue dans une relation

  • Identifier et reconnaître son rôle favori

  • Reformuler les propos de son interlocuteur pour vérifier sa bonne compréhension plutôt qu’interpréter et faire des suppositions

  • Être attentif aux amorces de jeux

  • Se poser les bonnes questions :

🔖 La victime m’a-t-elle explicitement formulé une demande ?

🔖 La victime a-t-elle besoin de mon aide ?

🔖 Suis-je la bonne personne pour l’aider ?

🔖 Est-ce que je désire vraiment l’aider, et à quel besoin cela répond chez moi ?

🔖 Puis-je lui apporter mon aide sans la couper de ses ressources ?

🔖 Ai-je du temps et tous les moyens nécessaires pour lui venir en aide ?


2- Faire des choix

  • Disposer de son libre arbitre permet d’activer des options et se positionner différemment et positivement dans la relation

  • Sortir des comportements associés à son rôle

  • Choisir de ne pas prendre en pitié la victime

  • Apprendre à la victime à faire des demandes claires et à faire les choses par elle-même

  • Choisir d’être parfois « observateur » plutôt qu’acteur pour prendre le recul et la distance nécessaire

  • Choisir de sortir de l’impulsivité et du « Tu qui Tue », garder son calme pour énoncer des faits et trouver ensemble des solutions et des axes de coopération

  • Rester à l’écart des personnes qui initient le jeu


3- Gagner en confiance

  • Parler vrai, être authentique et honnête, exprimer ses ressentis dans la relation, permet de gagner en fluidité relationnelle

  • Développer sa pleine écoute et laisser parler son interlocuteur sans l’interrompre afin qu’il puisse délivrer l’intégralité de son propos

  • Faire trouver ses propres solutions, ses propres ressources à la victime

  • Rendre la victime autonome et responsable

Inspiré de la démarche de Will Schutz – L’Élément Humain®



🚀 POUR ALLER PLUS LOIN :

Je vous invite à nous rejoindre pour le prochain séminaire Élément Humain® selon la démarche de Will Schutz, afin de vous permettre de vivre une expérience unique sur le leadership, l'estime et la confiance en soi, selon une approche tête, corps, cœur.

Vous disposerez d'un espace d'expression libre où chacun peut se révéler avec authenticité afin d'exprimer sa nature, sa puissance et développer son leadership naturel. Vous pourrez mesurer ô combien l'importance de bien se connaître peut améliorer la relation à l'autre. Vous obtiendrez des outils d'une grande qualité pour mieux vous accomplir et vivre en accord avec la personne que vous êtes.


🎯 Pendant le séminaire :

On s’ouvre aux autres et à soi-même, on apprend à mieux se connaître et à s’accepter et on booste la confiance en soi.

On s'enrichit d'une grande qualité de matériel pédagogique et on dispose de nombreux outils pour réussir et pour s'accomplir dans nos vies personnelle et professionnelle.


🚀 Après le séminaire :

On gagne à être soi-même. On accroît l’estime de soi. Nos relations sont plus fluides, plus épanouissantes et plus stimulantes.

On parvient à prendre de meilleures décisions et à faire face aux situations du quotidien.


🙋♀️🙋♂️ POUR QUI ?

Entrepreneurs, dirigeants, managers, cadres, leaders, équipes, consultants, formateurs, membres RH et toute personne souhaitant accroître sa compréhension des comportements humains et développer la confiance et l’affirmation de soi.


SELON UNE PÉDAGOGIE UNIQUE, ORIGINALE ET TRÉS VIVANTE :

🔖 Apports théoriques, tests psychométriques (FIRO), mises en situations concrètes, visualisations, temps de réflexion, d'auto-analyse et de feedback entre pairs.


LIEU DE LA FORMATION :

Au sein d'un hôtel particulier dans un écrin de verdure au cœur du 9ème arrondissement de Paris.


📌 CALENDRIER : Prochaines dates sur demande.

7 views0 comments

Comments


bottom of page